Réseaux sociaux, faites attention à cet enfer!

Faites attention aux réseaux sociaux, car ils peuvent vous attirer de gros ennuis.

En effet sous leur innocente apparence, ces moyens de communications sont parfois vecteurs de tragédies familiales.

On entend et voit à longueur de journée, des faits et gestes de personnes sans scrupules utilisant ces réseaux sociaux pour d’autres desseins que la communication.

Personne ne devrait subir ce que cette jeune mère a enduré.

La culpabilité d’avoir commis une erreur qui a falli lui coûter la perte de sa fille.

Aujourd’hui elle souhaite raconter son histoire pour éviter que d’autres personnes ne fassent la même erreur.

Donc imaginez que vous soyez sur Facebook et qu’un inconnu vous demande en ami.

Vous ne le connaissez pas mais son profil et sa photo sont plutôt avenants.

Naïvement vous acceptez la demande.

Après tout, vous vous dites qu’il n’y a aucun danger.

Puis vous oubliez cet inconnu récemment ajouté dans votre liste d’amis.

Occupée par d’autres choses, beaucoup plus importantes à faire.

Car votre enfant se prépare pour sa première rentrée des classes.

Vous, vous êtes tellement fière de lui et de la façon dont il se prépare que vous le prenez en photo.

Normale que vous soyez fière de lui.

Afin de partager cette immense joie, vous postez la photo sur Facebook.

Et vous rajoutez une tendre légende, « Quelle journée ! Mon petit ange a tellement grandi, c’est incroyable ! « .

Par ailleurs vous ajoutez même un lien à la photo avec le nom de l’école et vous téléchargez le tout sur Facebook.

En quelques clics, c’est publié, pourtant, les conséquences seront dramatiques.

Vous n’imaginez pas ce qui se passe, car l’inconnu ajouté il y a quelques jours dans vos amis, n’a pas perdu de temps.

Il a téléchargé la photo et mis en ligne sur un catalogue que des milliers d’hommes à travers le monde regardent en ce moment.

Sous la photo, on trouve, « Petite fillette blonde, française. Même pas 6 ans. Seulement 5 000 € ! « .

Ou encore  » Petit garçon attendrissant, âge 6 ans, 4000 € non négociable! ».

Mais vous n’êtes pas au courant, c’est quand que vous allez récupéré votre petit bout de chou que l’horreur commence.

Inquiète après quelques minutes d’attente, votre enfant ne vient toujours pas.

Vous regardez partout, demandez à tout le monde, les yeux pleins de larmes, « Vous n’avez pas vu mon enfant? ».

Effarée, vous imaginez ce que votre petite fille ou votre petit garçon endure en ce moment.

Et tout cela à cause de cette grave erreur.

Et même si votre enfant ne se fait pas enlever, mais le simple fait de savoir que sa photo peut atterrir sur un site pédophile est suffisamment écœurant pour vous dissuader de poster sa photo.

En conclusion pour éviter que cette triste histoire ne se reproduise, ARRÊTONS D’AJOUTER DES INCONNUS EN AMIS SUR FACEBOOK !

Ne recherchez pas à avoir le plus d' »amis » possible, cela évitera de vivre ce cauchemar.

N’oubliez pas ce message, soyez vigilants avec les inconnus sur Internet !

Rejetez les demandes de personnes qui vous sont totalement inconnues.

Et le plus important, ne publiez pas de photos de vos enfants !

Elles peuvent finir entre de mauvaises mains.

Les pédophiles sont aux aguets de la moindre opportunité sur les réseaux sociaux.