1 mars 2021
Les fourmiliers, de drôles d'animaux

Les fourmiliers, ces étranges mammifères !

Les fourmiliers sont des mammifères xénarthres.

Ils sont représentés par les quatre espèces du sous-ordre des Vermilingua.

Ces mammifères sont connus pour leur myrmécophagie et leur termitophagie.

Les fourmiliers forment avec les paresseux l’ordre Pilosa.

Cet étrange animal appartient comme les tatous et les paresseux au superordre des xénarthres.

Il faut savoir aussi que les fourmiliers sont parmi les plus anciens mammifères terrestres.

À l’instar de leurs cousins, ils possèdent également une vertèbre supplémentaire, dite «xénarthrole».

Comme décrit plus haut le fourmilier appartient donc au sous-ordre des Vermilingua.

Sous-ordre qui comporte deux familles, les Cyclopedidae et les Myrmecophagidae.

La taille et le coloris du pelage du fourmilier changent selon les espèces.

Le plus grand représentant de la famille mesure 60 cm au garrot pour 1,20 m de longueur sans la queue.

Car la queue est presque aussi longue que le corps.

Tandis que le plus petit a la taille d’un grand chat.

On les reconnaît par leur museau long et conique, ressemblant à une petite trompe.

D’où s’échappe une longue langue imprégnée d’une substance gluante qui leur permet de capturer les insectes.

Malgré leurs petits yeux vifs, les fourmiliers sont myopes.

De petites oreilles rondes complètent son anatomie.

En plus les pattes sont terminées par des griffes dont la troisième est très acérée.

Le fourmilier les utilisent au fouissage et à l’éventration des termitières.

La longueur de ces griffes oblige les fourmiliers à marcher en dandinant.

On retrouve le fourmilier sur l’ensemble du continent sud-américain.

Depuis le Mexique jusqu’au nord de l’Argentine, mais il n’y en a que très peu.

Son habitat est le plus souvent les savanes xériques et les berges des cours d’eau.

Néanmoins on peut retrouver des fourmiliers dans la forêt primaire dense de faible altitude.

Quelques espèces arboricoles vivent jusqu’à 1.600 mètres.

Le plus grand représentant de la famille, le tamanoir est diurne et terrestre.

Alors que les autres espèces sont nocturnes et arboricoles.

De nature solitaire, cet animal passe sa vie à manger et dormir.

Il dort en effet entre 14 et 16 heures par jour.

La femelle ne met au monde qu’un seul jeune tous les ans ou tous les deux ans.

La gestation dure de 130 à 190 jours selon l’espèce.

A sa naissance, le jeune ressemble assez peu à l’adulte.

Il passera sa première année agrippé sur le dos de sa mère, sauf pour téter.

La nourriture du fourmilier se compose exclusivement de fourmis et de termites.

Très intelligent le fourmilier ne mange que quelques éléments et change d’endroit.

Ainsi il laisse à la fourmilière le temps de se reconstituer.

D’autre part même géant, un fourmilier n’attaquera jamais de fourmis du genre Eciton, les fourmis légionnaires.

Les fourmiliers, de drôles d'animaux Les fourmiliers, de drôles d'animaux Les fourmiliers, de drôles d'animaux

Une réflexion sur « Les fourmiliers, ces étranges mammifères ! »

Laisser un commentaire