Dans un sac en plastique pour aller à l’école chaque matin

Dans un sac pour traverser la rivière et se rendre en classe, voici le quotidien d’enfants qui n’ont pas vraiment le choix! Ce sont des écoliers qui habitent le village Huoi Ha à Dien Bien au Vietnam. Voici leur vie!

Donc, pour aller à l’école,  c’est dans un sac en plastique que de braves enfants traversent la rivière qui les sépare des études!

Durant la période des grandes pluies, il est donc impossible de traverser la rivière en radeau, donc, les plus robustes des villageois ont pour mission de faire traverser quelques 50 élèves dans des sacs en plastique!

Affrontant le courant, ils traînent le sac et l’enfant à l’intérieur jusqu’à l’autre rive, sous le regard des parents et des autres enfants.

Le risque est grand!

Au moindre écart, le « ballon » disparaîtra avec son contenu!

Les hommes sont certes forts, mais au bout de quelques traversés… Ils s’épuisent et les derniers enfants sont plus exposés que les premiers.

Ajouté au risque d’être emporté par les eaux, l’enfant dans le sac risque de…

S’étouffer!

Mais hélas, les études, c’est très important pour ces villageois qui savent que c’est là l’unique façon de s’en sortir de la pauvreté!

Après la dure traversée de la rivière, les enfants doivent en plus marcher durant 5 heures pour arriver en classe.

Le terrain glissant, dangereux au milieu de la nature sauvage risque à chaque pas de prendre une vie…

Après la diffusion de la vidéo qui suit, les autorités ont décidé de faire construire un pont…

Mais on apprend que par la suite, ce même pont à été emporté par les eaux.

Reste de trouver une autre solution pour ces écoliers qui traversent ainsi matin et soir les eaux de la rivière.

Dur d’aller à l’école, mais ces gens continuent de lutter pour un meilleur avenir à leurs enfants!