27 novembre 2021

L’île d’Okunoshima, le paradis des lapins!

L’île d’Okunoshima est le paradis pour des milliers de lapins.

Il faut savoir que l’île d’Okunoshima est une petite île japonaise dans la mer intérieure du Japon.

Elle fait partie de la préfecture de Hiroshima.

L’étrangeté de cet endroit, c’est qu’il y a plein de lapins de toutes sortes.

C’est pour cette raison que des milliers d’amateurs d’animaux la visitent chaque année.

Okunoshima était dans le passé un lieu à la beauté naturelle.

Malheureusement l’homme est venu chambouler la nature.

En effet au début du 20e siècle, l’île d’Okunoshima abritait des usines fabriquant des gaz mortels.

Elle a servi de terrain d’essai pour le fonctionnement des  gaz mortels  de l’armée impériale.

Il faut savoir que ces usines ont produits plus de 6000 tonnes de différents gaz toxiques, entre 1929 et 1945.

D’ailleurs pour des raisons de sécurité, l’île a été omise des cartes officielles.

Les travailleurs prêtaient serment de garder le secret.

Aujourd’hui, désaffectées, ces usines sont en ruine.

Quant aux lapins, l’hypothèse la plus plausible, c’est qu’ils ont été importés afin d’évaluer les effets néfastes des gaz pendant la seconde guerre mondiale.

Triste contestation, mais c’est ainsi.

Après la guerre, les travailleurs ont relâché les lapins.

D’autres penchent plutôt vers un groupe d’enfants en visite sur l’île en 1971, qui auraient laissé derrière eux huit lapins.

La descendance de ces premiers lapins se chiffrent en centaines voire plus.

Sur une île de  seulement 2,5 km de circonférence, leur présence se fait ressentir.

Malgré que les lapins d’ Okunoshima soient sauvages, ils se son habitués à la présence des hommes.

Confiants, ils s’ approchent même des touristes pour avoir à manger.

Surtout pendant les saisons où il n’y a presque plus de sources alimentaires naturelles.

Sans crainte, ils vont vers  les touristes  à la grande joie des visiteurs.

L’hôtel de l’île vends des choux et des carottes pour environ 1 $ une tasse.

Les lapins en raffolent, c’est  ce qu’ils préfèrent le plus.

De même que Rakuten, une société de voyage, propose une visite appelé «Jouons avec les Lapins», en anglais et en japonais.

De toute façon la plupart des touristes qui viennent à Okunoshima viennent en grande parties pour voir ces adorables mammifères.

D’autant plus que la chasse aux lapins est strictement interdite

Certains des touristes qui affluent à Okunoshima se souviennent quand même de ce douloureux héritage de gaz toxiques.

En souvenir de ces tristes années l’île  abrite le Musée de gaz toxique.

De même qu’en 2005, le ministère de l’Environnement a indiqué que le taux d’arsenic dans l’atmosphère était de 49 fois la norme environnementale.

De quoi faire peur.

Néanmoins, aujourd’hui l’île d’Okunoshima est déclarée sûre pour les touristes.

Mais selon Masayuki Yamauchi, un bénévole qui organise  des visites des ruines de l’usine de Okunoshima, il y a 11 cimetières des anciens travailleurs.

Malgré que l’île est sans danger pour les humains, il existe des consignes de sécurité.

En effet il est fortement conseillé aux touristes de ne pas faire du « hors-piste ».

De ne pas s’aventurer  hors des sentiers officiels.

Dans cette histoire, personne n’a pensé aux pauvres lapins, y a- t- il au moins un suivi vétérinaire.

C’est bien beau d’aller les visiter, mais et après que se passe-t-il ?

Une autre erreur de l’homme.

 Wikipedia  vous en dit plus!

2 réflexions sur « L’île d’Okunoshima, le paradis des lapins! »

Laisser un commentaire