Des mannequins prennent la pose à Nagoro, au Japon!

Des mannequins prennent la pose dans un village japonais, ils donnent ainsi l’impression que la vie continue.

C’est triste à décrire, mais c’est la stricte vérité.

En effet il ne reste dans le village de Nagoro, au Japon que 27 habitants.

Ce village de Nagoro jadis prospère, se retrouve aujourd’hui déserté.

Si ce n’était les 270 mannequins qui donnent un semblant de vie à ce pauvre village.

Comme par exemple, ces studieux élèves, assis devant leur pupitre.

Mais ce ne sont que des poupées grandeur nature, confectionnées par une vieille habitante du village.

Ce village n’est pas un cas isolé.

Tout le Japon subit les effets de la désertification des zones rurales.

Ce cas est le reflet du mal de la troisième économie au monde.

Le Japon subit un rapide déclin démographique.

En outre un faible taux de natalité n’arrange pas la situation.

Pourtant Nagoro est un joli village niché au creux des montagnes japonaises.

Heureusement que Tsukimi Ayano a eu l’idée de faire ces mannequins et de les placer comme dans la vie de tous les jours.

En outre ces poupées grandeur nature donnent un peu de gaieté dans la solitude des irréductibles résistants.

La couturière aux doigts de fée souligne, « nous ne sommes plus que 27 à vivre ici pour 10 fois plus de mannequins: ils sont environ 270 ».

Cette habitante de 69 ans vit seule avec son père.

Elle rajoute,  « L’école a fermé il y a sept ans faute d’enseignant, de plus maintenant, il n’y a plus d’enfants. La personne la plus jeune du village a 55 ans ».

Cela fait quelques années que cette villageoise plante ses mannequins un peu partout dans le village.

C’est en voyant les gens dire bonjour à l’épouvantail de son jardin, que l’idée lui est venue.

Il faut dire que l’épouvantail en question portait les habits de son vieux père.

Elle raconte, « Une personne qui passait par là l’a vraiment pris pour lui, elle l’a salué, c’était amusant ».

A partir de ce jour-là, elle crée les fameux mannequins, avec tout et n’importe quoi, pourvu que cela ressemble à un humain.

Il faut savoir que l’archipel nippon vieillit, dans un proche avenir il sera le premier pays dit « ultra-agé » de la planète.

Un vrai problème pour ce beau pays.