18 janvier 2022
Le Bouthan un pays heureux

Le Bouthan, le pays du bonheur!

Le Bouthan est un petit pays avec ses 47 000 kilomètres carrés, il se situe au cœur de l’Himalaya.

Enclavé par ses deux puissants voisins, la Chine et l’Inde, le Bouthan resta longtemps comme en dehors des temps modernes.

Les 750 000 habitants de ce pays magnifique royaume font des envieux de par le monde.

En effet et la raison, le Bouthan est reconnu comme étant le pays du bonheur.

Les montagnes de l’Himalaya ont en effet sauvegardé ce pays des délires de la vie moderne.

Loin des sentiers battus, le Bouthan possède des paysages d’une grande beauté, sans oublier la gentillesse de ses habitants.

Aujourd’hui, le royaume du Bouthan développe une économie qui sauvegarde l’environnement.

En outre la priorité du pays c’est le bonheur de ses citoyens.

Conséquence de cette coupure avec le monde et chose étrange, ce pays n’a jamais été colonisé.

Le Bouthan ou pays du Dragon Tonnerre a construit sa première route en 1961.

C’est en 1999 que la télévision et l’Internet sont apparus.

Étrangement, les habitants du Bouthan aiment ce mode de vie.

Et quand le roi décide en 2005 que le temps de la monarchie est révolu, il abdique en faveur de son fils Jigme Khesar Namgyel Wangchuk.

Paradoxalement, les habitants du pays n’ont pas bien accueilli cette démocratie.

Ils craignaient de perdre leurs avantages et acquis.

Dans la capitale, Timphou il n’y a pas de building, pas de panneaux publicitaires, pas de stades où vocifèrent des supporters en furie.

On ne trouve pas un seul feu rouge, et le port de l’habit traditionnel est de rigueur.

Et c’est donc timidement que le Bouthan c’est ouvert au tourisme depuis 1974.

Mais avec des conditions très strictes, pas plus de 100 000 touristes par an.

Néanmoins ce n’est pas donné de goûter au pays du bonheur.

Le touriste est tenu de dépenser obligatoirement 250 dollars par jour.

Afin de prouver sa bonne foi, le touriste doit payer à l’avance.

Par ailleurs les touristes privilégiés doivent impérativement passer par une agence qui propose des circuits organisés.

Néanmoins c’est le Gouvernement Royal qui fixe les tarifs de l’hébergement, du transport, du guide et des repas.

En conclusion c’est une bonne idée pour conserver leur authenticité.

Plus d’infos: Wikipedia

Laisser un commentaire