25 septembre 2020
Le Shweeb, un moyen de transport écolo

Le Shweeb, le nouveau moyen de transport !

Le Shweeb est le nouveau moyen de transport individuel.
Constitué de nacelles suspendues sous un monorail en acier.

Le passager se place à demi couché et pour se mouvoir, il doit pédaler.

L’aérodynamisme aidant, ce moyen de transport permet d’après le constructeur de se contenter d’une puissance de 33 W pour avancer à 20 km/h.

Auparavant il y avait le vélotrain, maintenant voici le monorail ou Shweeb qui se déplace en pédalant.

Qui sait c’est peut-être le moyen de déplacement du futur, après la fin du pétrole.

A l’origine, c’était un sport insolite créé en Nouvelle-Zélande, une sorte de mélange entre montagnes russes et vélo.

Le Shweeb se compose de tubes transparents avec des pédales.

Le monorail est robuste, il permet de supporter la charge en conséquence.

Pour se déplacer, le passager doit pédaler, plus il pédale vite, plus la vitesse augmente.

D’après les informations, il semble que la vitesse du Shweeb peut atteindre les 90 kilomètres sans trop se fatiguer.

Donc si les infrastructures de ce genre se développent dans les villes, il n’y aura plus de problèmes écologiques.

En effet plus d’émissions de CO2, donc par conséquent plus de pollution, plus d’accident de la route, plus de bruit.

En plus, plus besoin de centrales nucléaires, plus de dépendance aux hydrocarbures.

Le Shweeb permettra en parallèle aux usagers de rester en forme.

En outre une assistance électrique est prévue en cas de fatigue du passager.

Geoff Barnett, l’inventeur américain a pensé à tout.

Selon lui un individu de 70 kgs, peut produire une puissance de 33 watts, ce qui lui permet de se déplacer à 20 km/h.

Pour comparer, le passager dépense trois fois moins d’énergie que si il marche.

Pour le moment, c’est dans le parc d’attraction néo-zélandais d’Agroventures Park à Rotorua qu’il est expérimenté.

Ce moyen de transport est présenté par son inventeur comme un moyen pour lutter notamment contre l’obésité.

Néanmoins il reste beaucoup à faire avant de voir le Shweeb devenir le nouveau moyen de transport.

Laisser un commentaire