2 décembre 2020
La Victoria amazonica, une belle plante aquatique

La Victoria amazonica, le plus grand nénuphar du monde

La Victoria amazonica est un nénuphar géant, l’une des plus belles plantes aquatiques flottantes.

La Victoria amazonica est comme son nom l’indique originaire de l’Amazonie.

Appartenant à la famille des Nymphéacées, la Victoria amazonica pousse dans les zones inondées par les crues de l’Amazone.

Très bien acclimaté, ce beau nénuphar géant devient vite une espèce dominante.

En outre on retrouve ce nénuphar dans les pays limitrophes.

Comme par exemple, la Guyane, le Brésil et la Bolivie.

Depuis les années 1800, plusieurs jardins botaniques européens s’efforcent de cultiver cette magnifique plante aquatique.

Par ailleurs elle représente l’exotisme dans toute sa splendeur.

La Victoria amazonica est une plante rhizomateuse.

Ses racines dans la vase riche de débris en décomposition.

Elle se développe rapidement dans une eau chaude entre 24 et 29 degrés.

Ses feuilles vert tendre sont hydrofuges, elles s’étalent sur l’eau et flottent grâce à de fortes nervures reticulées.

Le dessous épineux de la feuille est de couleur rougeâtre.

Il faut signaler que dans leur habitat d’origine, ces feuilles peuvent atteindre 3 mètres de diamètre.

Le bord de ces immenses feuilles est relevé comme les bords d’une tarte.

Elles peuvent supporter jusqu’à 40 kilogrammes.

La floraison de cette plante aquatique est nocturne et ne durent que 48 heures.

Comme les feuilles, les fleurs sont gigantesques, en effet elles mesurent 30 cm de diamètre.

De même que pour les fruits qui se développent sous l’eau, ils mesurent 15 cm.

Au bout de 6 semaines de maturité, ces fruits libèrent une centaine de graines comme des petits pois.

Il existe deux espèces, la Victoria amazonica qui est l’espèce type et la Victoria cristiana qui prend moins de place et exige moins de chaleur.

A bientôt sur  Beau-Insolite pour d’autres articles et d’autres découvertes!

Laisser un commentaire